Responsabilité et optimisme sont-ils compatibles?


Peut-on assumer ses responsabilités et rester optimiste ? Comment ? Ces deux notions vont-elles vraiment ensemble ? Sont-elles compatibles ?

En effet, les responsabilités nous assaillent au quotidien :

  • dans notre vie de parent : éduquer son enfant au mieux, penser à payer la cantine, s’occuper de lui avec des activités, le nourrir convenablement…
  • en tant qu’adulte : payer ses impôts, faire les courses, se préparer à manger…
  • au travail : compléter ses tâches, achever ses missions, dans le meilleur temps imparti…

Mais qu’entend-on par responsabilité ? Que signifie «être responsable » ?

Notre première responsabilité, à mon sens, est de prendre soin de soi pour la simple et bonne raison que personne ne le fera à notre place. Payer ses impôts à temps pour ne pas en payer davantage lors d’un rappel, c’est prendre soin de soi. Se nourrir en mangeant équilibré, avec des produits peu industrialisés en privilégiant les fruits et les légumes, c’est encore une autre façon de prendre soin de soi, en donnant à son corps le meilleur, tout simplement parce qu’il le mérite !

Prendre soin de soi c’est aussi se prendre en main.

Le premier pas à faire dans ce processus, c’est décider. Par exemple, c’est prendre la décision de changer un comportement ou une situation. C’est ainsi que nous devenons acteurs de notre vie et non plus figurant. En assumant cette position, je suis alors plus heureux(se) car je ne laisse personne décider à ma place. Paradoxalement, plus je suis responsable et prends conscience de mes actes et de mes choix, plus je deviens libre ! Devenir responsable, c’est ne plus se poser en victime, dans une attitude passive et infantile, en se leurrant sur le fait que les choses ou les personnes vont changer d’elles-mêmes.

Il n’existe pas de victimes heureuses. Si on se sent être une victime, qu’on subit une relation ou une situation, notre moral sera forcément au plus bas, c’est tout à fait normal. Si en revanche, face aux événements qui ont provoqué en moi un mal être ou une douleur, je me demande ce que je peux faire pour y remédier, alors mon énergie changera. 

Décider, choisir, se prendre en main, c’est aussi gagner en confiance en moi et par conséquent, voir la vie sous un autre angle … celui de l’optimisme ! 

Car qu’est-ce que l’optimisme ? L’optimisme est une disposition de l’esprit qui incline à prendre les choses du bon côté. L’optimiste est loin d’être un naïf, qui serait dans le déni face à la souffrance ou aux événements dramatiques. L’optimiste est celui qui face à cette souffrance va chercher des solutions pour y remédier, pour trouver l’issue la plus favorable possible. Il est celui qui agit et qui a confiance, en se concentrant davantage sur ce qui va bien plutôt que sur ce qui ne va pas.

Je peux choisir alors de remplacer la question « Mais pourquoi de tels malheurs m’arrivent ? » par « Comment puis-je sortir de cette situation que je ne souhaite plus revivre ? »

Demandons-nous : « De quoi ai-je besoin ? Quelles sont mes envies ? Comment puis-je les atteindre ? »

Je deviendrai ainsi davantage responsable et de plus en plus optimiste !

 

Prenez-soin de vous.

A bientôt

Vanessa

Vanessa Beaudoin
Developpement personnel Nice
Plan du site | Mentions légales | Contact
facebook Vanessa Beaudoin
Contact